L’activité physique et le travail de nuit

sport et travail de nuit  (1)Environ 15 % des salariés travaillent la nuit, mais quels sont les avantages et les inconvénients à la pratique d’un sport.

Nous allons essayez de faire la lumière sur tout cela…

Physiologiquement nous sommes faits pour dormir la nuit et rester actifs le jour. Le jour, les rayons du soleil nous bombardent d’ultraviolets A et B ce qui a tendance à libérer de la dopamine et donc augmenter notre joie de vivre. La joie est une émotion positive qui entraîne la volonté et la motivation, si vous un de ceux qui travaillent la nuit, vous aurez certainement des difficultés à vous lever dans la journée pour aller vous entraîner.Vous l’aurez compris le travail de nuit est difficilement assimilable avec le sport. Cependant de nombreuses études ont prouvés qu’ilexiste une réelle augmentation de risque de diabète et de maladies cardio-vasculaires pour les travailleurs de nuit.

Donc n’attendez pas d’arriver chez le médecin pour entendre de mauvaises nouvelles, allez-y, pratiquez une activité sportive ! Votre cerveau libérera toutes les hormones dites de « bien-être » tout cela vous motivera.

Voici quelques règles à suivre afin d’optimiser vos entraînements :
Avoir une hygiène de vie quasi parfaite 
Étant travailleur de nuit vous serez plus facilement tentés par la « mal bouffe »

Prendre un petit déjeuner copieux à la fin du service
Le petit déjeuner à l’anglaise sera le bienvenu. Il est important et il vous empêchera d’avoir une fringale en vous levant.

Dormir dans l’obscurité totale
La lumière du jour risque de vous réveiller surtout s’il y a du soleil et privilégiez un réveil en douceur avec un appareil de luminosité

Se réveiller deux heures avant  le départ au travail
Profiter de la lumière du jour à l’extérieur

Essayer de rentrer chez soi directement après le travail
Plus la luminosité se fait présente moins vous aurez envie de dormir

Se mettre au calme
Difficile de dormir s’il y a du bruit, après le petit-déjeuner, prenez votre douche, lisez un livre et laissez-vous tomber dans les bras de Morphée

Ce qu’il faut éviter…

Les somnifères
Il y a un risque d’accoutumance, cela vaut-il vraiment la peine ?

Les excitants 
Bannir les excitants 4 voire 5 heures avant de dormir au risque d’avoir une phase d’endormissement réduite

Les activités physiques
Le sport va libérer différentes hormones ce qui va amplifier votre état d’éveil

La voiture 
La fatigue réduit la vigilance sur la route, les transports en commun vous permettent de vous détendre et pourquoi pas d’échanger avec d’autres personnes.

Ces solutions ne fonctionnent pas isolément elles doivent être en synergie pour un bon résultat .Un dernier point important est de demander à votre entourage d’être conciliant avec vous, car de se maintenir en forme tout en travaillant de nuit est un vrai challenge au quotidien. Alors soyez sport et croyez-vous !!

http://soyezsport.com/surentrainement/

 

 

Commentaires