Les régimes faibles en glucides

MaigrirLes régimes faibles en glucides sont très efficaces. Cela a été prouvé scientifiquement.

Cependant, comme pour n’importe quel régime, les gens arrêtent parfois de perdre du poids avant d’atteindre le poids désiré.Voici les 15 principales raisons qui expliquent pourquoi vous n’arrivez pas à perdre de poids avec un régime faible en glucides.

Vous êtes en train de perdre de la graisse, vous ne vous en rendez pas compte

La perte de poids n’est pas un processus linéaire. Si vous vous pesez tous les jours, il y aura des jours où vous aurez moins de poids sur la balance, et d’autres jours où l’aiguille montera. Cela n’a pas pour signification que le régime ne fonctionne pas, à partir du moment où la tendance générale est à la baisse. Beaucoup de gens perdent beaucoup de poids la première semaine d’un régime faible en glucides, mais c’est surtout en raison de la perte de poids liée à l’eau. La perte de poids va ralentir de manière significative après cette phase initiale.Bien sûr, la perte de poids n’est pas la même que la perte de graisse.Il est possible, surtout si vous n’êtes pas habitué à vous peser, que vous gagnez du muscle en même temps que vous perdez de la graisse. Pour être sûr d’en perdre, utilisez autre chose qu’une simple balance (qui ment quand il s’agit de la graisse). Utilisez un mètre de couturière pour mesurer votre tour de taille et faîtes en sorte de faire mesurer votre pourcentage de masse grasse tous les mois.Et prenez aussi des photos. Tenez compte de la façon dont vos vêtements s’adaptent. Si vous cherchez à être plus mince et que vos vêtements sont plus lâches, alors c’est que vous PERDEZ de la graisse, quoi qu’en dise la balance.

En résumé : La perte de poids n’est pas linéaire et cela concerne bien plus que juste le poids de graisse corporelle. Soyez patient et utilisez d’autres moyens de mesure qu’uniquement une balance.

Vous n’avez pas suffisamment réduit les glucides

Certaines personnes sont plus sensibles aux glucides que d’autres. Si vous êtes sur un régime à faible teneur en glucides et que votre poids commence à se stabiliser, alors vous allez peut-être vouloir réduire encore plus les glucides. Dans ce cas, réduisez à moins de 50 grammes par jour les glucides.Quand vous descendez en dessous de 50 grammes par jour, vous allez devoir éliminer la plupart des fruits de votre alimentation, mais vous pourrez consommer des baies en petites quantités.Si cela ne fonctionne pas non plus, passer en dessous de 20 grammes de façon temporaire peut aider … mangez seulement des protéines, des graisses saines et les légumes verts à feuilles. Pour vous assurer que vous suivez vraiment un régime à faible teneur en glucides, créez un compte sur FitDay (c’est gratuit) et indiquez votre consommation de nourriture pendant quelques temps et surtout faites vous suivre par un professionnel.

Vous êtes tout le temps stressé

Malheureusement, cela ne suffit pas toujours de simplement manger sainement et de faire de l’exercice. Nous devons nous assurer que notre corps fonctionne de façon optimale et que notre environnement hormonal est favorable. Être stressé tout le temps maintient le corps dans un état constant de «combat ou de fuite» – avec des niveaux élevés d’hormones de stress, comme le cortisol. Avoir des niveaux de cortisol souvent élevés peut augmenter votre faim et votre envie de malbouffe.Si vous voulez réduire le stress, essayez la méditation et les exercices de respiration profonde. Evitez les distractions comme Facebook et les médias sur internet, et à la place, lisez plus de livres.

Vous ne mangez pas de la vraie nourriture

Un régime faible en glucides ne consiste pas simplement à réduire sa consommation de glucides. Vous devez remplacer les glucides par de vrais aliments nutritifs. Jetez tous les produits à faible teneur en glucides transformés qui ne sont pas vraiment de la nourriture et ne sont PAS BONS pour votre santé. Conservez les viandes, poissons, œufs, légumes et graisses saines, si vous avez besoin de perdre du poids.

En outre, «les petits craquages» comme les biscuits et brownies peuvent causer des problèmes, et cela, même s’ils sont fabriqués avec des ingrédients sains. Ils doivent être considérés comme des en-cas occasionnels, pas comme quelque chose que vous mangez tous les jours .Il est également important de manger suffisamment de LIPIDES. Si vous essayez de réduire les glucides ET les lipides, vous allez être affamé et vous sentir très mal .Avoir une alimentation uniquement basée sur les protéines est une très mauvaise idée. Un régime faible en glucides, riche en matières grasses et modéré en protéines est ce qu’il faut faire pour entrer en cétose, qui est l’environnement hormonal optimal pour brûler la graisse du corps.

Vous mangez trop d’oléagineux

Les noix et oléagineux sont de vrais aliments, cela ne fait pas de doute. Mais ils sont également très riches en matières grasses, les amandes par exemple ont environ 70% de leurs calories qui sont composées de lipides .Cependant, les noix et autres oléagineux peuvent très facilement être consommés en excès. Leur aspect croquant et leur haute densité en énergie nous donnent la possibilité d’en manger de grandes quantités, sans avoir de sentiment de satiété. Si vous grignotez des noix tous les jours (ou pire, du beurre d’oléagineux) alors il est probable que vous consommiez beaucoup trop de calories.

Vous ne dormez pas assez

Le sommeil est extrêmement important pour la santé en général et les études montrent que le manque de sommeil est lié au gain de poids et à l’obésité. Un manque de sommeil peut nous faire avoir d’avantage faim. Cela nous rend également fatigués et moins enclins à faire du sport et à manger sain. Le sommeil est l’un des piliers de la santé. Si vous faites tout bien, mais que vous n’arrivez pas obtenir un bon sommeil, alors vous ne verrez pas les résultats escomptés.Si vous avez des troubles du sommeil, consultez un médecin. Cela peut souvent se traiter facilement.

Quelques conseils pour améliorer le sommeil :

  • Évitez la caféine après 14 heures.
  • Dormez dans l’obscurité totale.
  • Évitez l’alcool et l’exercice physique peu de temps avant de dormir.
  • Faites une activité pour vous détendre avant de dormir, comme la lecture.
  • Essayez de vous coucher au même moment chaque soir.

Vous consommez trop de produits laitiers

D’autres aliments faibles en glucides, à savoir les produits laitiers, peuvent créer des problèmes pour certaines personnes. Certains produits laitiers, même s’ils sont faibles en glucides, sont encore assez riches en protéines. Les protéines, comme les glucides, peuvent augmenter les niveaux d’insuline, ce qui entraîne le stockage de l’énergie. La composition en acides aminés des protéines du lait peut causer un excès d’insuline très puissant. En fait, les protéines du lait peuvent créer des pics d’insuline dans le sang, autant que le pain blanc. Même si vous pouvez très bien tolérer les produits laitiers, en manger souvent et avoir des pics d’insuline peut être préjudiciable à l’adaptation métabolique qui doit avoir lieu pour bénéficier des atouts des régimes faibles en glucides.Dans ce cas, éviter le lait, le fromage, le yogourt et la crème. Le beurre est très bien car il est très faible en protéines et lactose, il ne créera donc pas de pics d’insuline.

Vous ne respectez pas votre programme sportif

Vous ne devriez pas faire du sport avec pour seul objectif de brûler des calories. Les calories brûlées pendant le sport sont, en général, limitées et peuvent facilement être réduites à néant par le fait de manger quelques bouchées de nourriture supplémentaires au repas suivant. Toutefois, le fait de faire de l’exercice est essentiel pour être en bonne santé physique et mentale. A long terme, le sport peut vous aider à perdre du poids en améliorant votre santé métabolique, en augmentant votre masse musculaire et peut vous faire vous sentir bien.Mais il est important de faire le bon type de sport. Faire simplement du cardio sur tapis ne va certainement pas vous donner de bons résultats et en faire trop peut même être préjudiciable.

  • Faire de la musculation : cela va grandement améliorer votre environnement hormonal et va augmenter votre masse musculaire, ce qui vous aidera à perdre du poids sur le long terme.
  • Intervalle training : faire des exercices à forte intensité est une excellente forme de cardio qui améliore votre métabolisme et augmente vos niveaux d’hormone de croissance.
  • Faible intensité : être actif et faire un exercice à faible intensité, comme la marche est une excellente idée. Le corps humain a été conçu pour se déplacer, pas pour s’asseoir sur une chaise toute la journée.

Vous consommez trop d’édulcorants

même si certains édulcorants ne comportent pas de calories, ils peuvent impacter votre appétit. Plusieurs études ont montré que les édulcorants artificiels peuvent avoir des effets sur l’appétit, soit de façon négative ou positive, et impliquer, dans certains cas, que les gens consomment plus de calories au global. En outre, la consommation d’édulcorants artificiels est associée à un gain de poids à long terme.

Cela dépend probablement des individus, mais si vous consommez beaucoup d’édulcorants et que vous ne perdez pas de poids, alors vous pouvez essayer de les supprimer de votre alimentation.

Vous avez des contraintes médicales

Certains médicaments sont connus pour stimuler la prise de poids. Si vous regardez la liste des effets secondaires des médicaments que vous prenez et que vous voyez « prise de poids » sur la liste – alors prenez rendez-vous avec votre médecin. Peut-être existe-t-il un autre médicament qui n’entraîne pas de prise de poids. Si vous respectez le régime mais que vous n’obtenez toujours pas de résultats, alors peut-être avez-vous un problème médical latent. Beaucoup de troubles hormonaux peuvent causer des problèmes de perte de poids, en particulier l’hypothyroïdie.Dans ce cas, prenez rendez-vous avec votre médecin. Indiquez-lui que vous avez des problèmes pour perdre du poids et que vous voulez exclure tous les problèmes médicaux.

Vous êtes toujours en train de manger

C’est un mythe persistant dans les milieux de la santé et du fitness que tout le monde devrait consommer de petites portions, tout au long de la journée. Cela a effectivement été étudié en détail. Il n’existe pas d’avantage prouvé dans le fait de manger des repas plus fréquents et plus réduits. Il est naturel pour les humains de manger moins de repas par jour et d’avoir parfois de longues périodes sans nourriture. Certaines personnes pratiquent ce que l’on appelle le jeûne intermittent, ce qui est lié au fait de manger dans une fenêtre de huit heures chaque jour ou d’effectuer 24 heures de jeûne 1 à 2 fois par semaine. Cela peut être très utile pour passer un palier.

Vous faîtes trop d’écart

Pour les personnes qui sont en mesure de se contrôler, avoir des repas où l’on peut faire des écarts peut convenir. Pour d’autres, en particulier ceux qui sont enclins à la dépendance alimentaire, avoir des repas de relâche est susceptible de faire plus de mal que de bien. Si vous faîtes souvent des écarts… soit avec des «petites astuces» ici et là ou des journées entières de relâche où vous ne consommez rien d’autre que des produits mauvais pour la santé, cela peut facilement ruiner tout vos progrès.

Avoir plus de 1-2 repas de relâche par semaine (ou un repas par jour) est excessif. Si vous n’arrivez pas à vous contrôler par rapport aux aliments mauvais pour la santé, peu importe ce que vous essayez, alors vous avez peut-être un comportement addictif par rapport à la nourriture. Dans ce cas, le fait de supprimer complètement la malbouffe de votre vie est sans doute une bonne idée.

Vous mangez trop de calories

À la fin de la journée, les calories comptent. L’une des principales raisons pour lesquelles les régimes à faible niveau de glucides sont si efficaces, c’est qu’ils réduisent l’appétit et font que les gens, sans se l’imposer, mangent moins de calories au global. Si vous n’arrivez pas à perdre du poids, mais que vous faîtes tout ce qu’il faut, alors essayez de compter les calories pendant un certain temps. Une fois de plus, créez un compte gratuit sur FitDay et suivez votre consommation pendant quelques jours. Si vous visez un déficit de 500 calories par jour, cela devrait théoriquement vous faire perdre 500 g de poids par semaine (ne fonctionne pas toujours en pratique).

Votre objectif n’est pas réaliste

Au final, perdre du poids prend du temps. C’est un marathon, pas une course. Perdre 500 g à 1 kg par semaine est un objectif réaliste. Certaines personnes vont perdre du poids plus rapidement que cela, d’autres plus lentement. Mais il est aussi important de garder à l’esprit que tout le monde ne peut pas ressembler à un top-modèle. À un certain moment, vous arriverez à un poids de forme, qui peut être au-dessus ce que vous avez initialement espéré.

Vous avez été en déficit calories trop longtemps

Je ne pense pas que cela soit une bonne idée d’être en déficit calorique pendant trop longtemps.Les gens les plus maigres sur terre (les gens qui font du culturisme et les top-modèles) ne le font jamais. Ils font des cycles de «prise» et de «déficit ». Si vous êtes en déficit calorique pendant plusieurs mois (ou années), à la fin votre taux métabolique peut ralentir. Si vous avez suivi un régime pendant une longue période, puis une période de deux mois où vous visez à vous «maintenir» et gagner un peu de muscle, peut être que ce dont vous avez besoin est de recommencer. Bien sûr, cela ne signifie pas de consommer de mauvais aliments, un peu plus de bons aliments. Après que ces deux mois soient terminés, vous pouvez commencer « un régime » à nouveau.

Vous n’êtes pas seul ! Lorsque vous  entreprenez la démarche de maigrir,  faites-vous accompagner par un ami, un parent,  un collègue,  à deux c’est plus marrant,  et surtout  dans un premier temps consulter votre médecin, puis votre coach sportif. Rendez-vous sur notre forum pour tous renseignements.

Forum soyezsport.com

 

Source : http://authoritynutrition.com/15-reasons-not-losing-weight-on-a-low-carb-diet/