Ces aliments qu’on ne doit pas réchauffer au risque de tomber malade

Beaucoup de personnes ne savent pas que certains aliments ne doivent pas être réchauffés, car ils peuvent générer des problèmes de santé. Voici ces principaux aliments

Aliments a manger
Le poulet
Le poulet est un aliment que nous gardons fréquemment dans le réfrigérateur, car il ne se modifie pas rapidement et lorsqu’on le réchauffe, il conserve son goût.Pourtant, cet aliment devrait être consommé directement, ou froid durant les heures qui suivent sa préparation.Même si vous ne le remarquez pas, le fait de le réchauffer modifie sa composition en protéines et peut générer des problèmes digestifs.Si vous ne le consommez pas durant le temps recommandé, vous pouvez le faire réchauffer mais à très basse température.

Les champignons

Les champignons peuvent être préparés de nombreuses manières et il semble que le fait de les réchauffer soit une bonne option.Cependant, l’idéal est de les consommer directement après leur préparation, car ils conservent ainsi toutes leurs propriétés et apportent des bienfaits à l’organisme.Si vous avez des restes, mangez-les froids durant les heures qui suivent leur préparation.

En effet, les champignons souffrent de changements lorsqu’ils sont réchauffés à de hautes températures, et peuvent générer des douleurs d’estomac et des ballonnements.

Les pommes de terre

Cet aliment est très nutritif et, même si on peut le conserver dans le réfrigérateur pendant plusieurs jours, il ne doit pas être mangé réchauffé.Le réchauffage des pommes de terre altère leur goût et réduit leurs propriétés, qui peuvent même devenir toxiques.Le mieux est de réutiliser les pommes de terre en préparant une purée ou une salade froide.

Les épinards

Ce légume vert ne doit pas être réchauffé car il contient un fort pourcentage de nitrates qui peuvent se transformer en nitrites, s’ils sont soumis à de hautes températures.

Ces composés ne sont pas sains et peuvent avoir de sérieux effets sur la santé. Ainsi, il est toujours préférable de manger les épinards frais.

La betterave

Les betteraves contiennent aussi de nitrates, qui se transforment en nitrites lorsqu’ils sont réchauffés.Ce légume fait donc partie des aliments qu’il faut éviter de réchauffer si on ne veut pas avoir de problèmes de santé.De fait, pour profiter au maximum des propriétés de la betterave, on conseille de la manger en salades et en smoothies.

Le céleri

Si vous mettez du céleri dans vos soupes ou vos veloutés, vous devez éviter de les réchauffer.Tout comme les aliments cités précédemment, le céleri contient des nitrates qui se transforment en nitrites lorsqu’ils sont réchauffés.Cela signifie qu’il peut être cancérigène quand on le soumet au réchauffement.

Les oeufs

Il est peu fréquent de devoir faire réchauffer des oeufs, car leur goût et leur odeur changent lorsqu’on ne les mange pas immédiatement.Il est tout de même important de savoir que le fait de réchauffer les oeufs est nocif pour la santé car leurs composés peuvent devenir toxiques quand ils sont soumis à de hautes températures.

Comment faire réchauffer les aliments de manière sûre?

Même si les aliments dont nous venons de parler ne doivent pas être réchauffés, cela ne signifie pas que l’on ne peut pas réutiliser des restes d’autres aliments.Pour que ce processus soit sûr pour votre santé, il est important de suivre les conseils suivants :

– Le réchauffement doit être réalisé de manière rapide et doit atteindre une température de 70 °C au niveau du centre du produit.
– Il est conseillé de réchauffer seulement la quantité de nourriture que vous désirez réutiliser, afin de ne pas la réchauffer une nouvelle fois.
– Les aliments cuits ne doivent pas entrer en contact avec des aliments crus car cela pourrait générer une contamination croisée.
– Tenez compte du fait que tous les ingrédients sont différents et ne se réchauffent pas de la même façon.
– Quand vous réchauffez les plats qui contiennent plus d’un aliment, couvrez-les pour que le réchauffement soit homogène.
– Si vous calculez que vous n’allez pas consommer ces aliments dans une durée de quatre jours, le mieux est de les congeler.Soyezsport!

 

 

Les performances sportives comment les optimiser

Boxeuse MMAUne alimentation saine et variée assure un apport de vitamines et nutriments essentiels à une bonne condition physique.Des compléments alimentaires spécifiques peuvent également pallier à certaines carences qui peuvent intervenir lors de séances d’entrainement ou compétitions plus intenses.Ces deux affirmations sont justes mais, consommer de bons aliments ne suffit pas à augmenter ses performances sportives encore faut-il respecter quelques règles de base du métabolisme de l’organisme.

La  digestion

Un des principes de base consiste à prendre en compte les temps de digestion. Une étude publiée en 2004 donne des éléments sur l’évolution de la durée de transit au niveau du système digestif.Le temps de vidage gastrique des liquides est d’environ 2 h pour les 20-30 ans, alors qu’il est de 1 h 37 pour les 74-85 ans. Pour les solides, il est de l’ordre de 2 h pour les deux groupes, sans différence significative. Le temps de transit au niveau de l’intestin grêle est de 3 h 48 en moyenne pour les 20-30 ans, et de 4 h 42 pour les 74-85 ans.Pour de nombreux sportifs leurs capacités physiques sont diminuées car ils méconnaissent ce facteur digestif.

Pour atteindre leurs capacités maximales il leur faudra donc respecter les temps de digestion en fonction du type d’aliments consommés. En règle générale, la digestion va consommer 30 % de votre énergie vitale, énergie qui ne sera donc pas disponible pour les autres organes ou groupes musculaires.Par déduction on comprend vite qu’un sportif qui souhaite réaliser une bonne performance sportive devra prendre en compte cette réalité.

Vitamines et nutriments

Un des principaux problèmes provient de la qualité de notre alimentation, les produits raffinés de l’alimentation industrielle moderne n’ont pratiquement plus de valeur nutritionnelle. Ils sont appauvris en vitamines et nutriments essentiels de par les méthodes de culture, de fabrication et/ou de conservation.Il conviendra donc  de bien choisir ses produits ; légumes du jardin, produit locaux, bio, circuit direct… Il y a certainement un choix financier à faire, mais aussi un choix de qualité de vie!

Compléments alimentaires

En diététique sportive, chacun détient sa formule qu’il considère comme la meilleure pour améliorer ses performances. L’individualisation est une donnée primordiale chez le sportif!Cependant on devra respecter les lois biologiques, qui sont les mêmes pour tous. Si nos substrats énergétiques (protéine, glucide, ou lipide) sont en excès alors  il y a stockage, ou évacuation.De plus l’activité physique ou sportive consomme une quantité supérieure en nutriments, il faudra donc surveiller les risques de carences dues à l’intensité des séances d’entrainement et des compétitions.

Prenons l’exemple du magnésium utilisé pour la contraction musculaire et le métabolisme des glucides, si les besoins journaliers en magnésium sont en moyenne à 400 mg pour une personne lors d’une journée classique, en cas l’activité physique il en faudra davantage. Si vous n’augmentez pas cet apport alors il y aura carence, ce qui aura des effets désastreux sur les performances sportives: augmentation du stress, nervosité, insomnies, tremblements et surtout une baisse des capacités de récupération.

Conclusion

Si l’activité physique et sportive fait partie d’une bonne hygiène de vie, les performances recherchées dans votre sport dépendent de nombreux facteurs Ne négligez donc pas ces quelques règles faciles à retenir et documentez-vous ! Ce serait dommage de perdre votre motivation par méconnaissance ou de fausses idées reçues, alors soyez sport !

La fortification ou enrichissement alimentaire, qu’est-ce que c’est ?

Parfois, il arrive que les autorités de santé décident d’enrichir un ou plusieurs aliments avec un nutriment particulier, en général pour prévenir une maladie ou un problème de santé publique. C’est le cas, par exemple, de l’enrichissement du sel en fluor ou de l’enrichissement des farines en vitamine B9 dans certains pays comme les États-Unis ou le Canada et dans certains pays d’Europe. Ce type de décision est complexe et demande de longues études portant sur de vastes populations.

Les objectifs de l’enrichissement alimentaire visent à prévenir les effets négatifs d’apports insuffisants. Ils sont très différents de ceux de la prise de compléments alimentaires qui vise à prendre certains nutriments en quantité supérieure à celle recommandée dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

Les bénéfices de l’enrichissement de l’alimentation en une substance particulière ne justifient pas forcément son usage dans le contexte d’un complément alimentaire, dont la preuve de l’efficacité doit être faite. Par exemple, l’enrichissement du sel de cuisine en iode contribue à la prévention de problèmes thyroïdiens, mais l’administration de compléments alimentaires contenant de grandes quantités d’iode peut se révéler toxique.

Inscrivez vous sur notre forum et découvrez les comportements alimentaires  et les programmes qui vous permettront d’atteindre vos objectifs. Des éducateurs sportif diplomé d’état répondrons à toutes vos questions.

Cliquez sur l’image

Forum soyezsport.com